Témoignages

section

Retrouvez les témoignages des clients d'Envoyer SMS Pro et découvrez comment ils utilisent notre service d'envoi de SMS professionnels.

Ce fleuriste fait des envois groupés de SMS

section
Des envois de SMS et des fleurs


Les fleuristes français sont souvent franchisés de grandes enseignes mais il en existe encore de nombreux absolument indépendants. Notre client est indépendant et il travaille seul.
Notre fleuriste dont le magasin se trouve dans une petite ville à la périphérie de Montpellier nous raconte l’importance des campagnes SMS dans son quotidien. Ce fleuriste comme tous les commerçants, utilise beaucoup les envois de SMS commerciaux pour faire la promotion de ses produits et pour fidéliser sa clientèle.
Il est bon de rappeler que les fleuristes ne font pas de soldes ….Il fait des promotions ponctuelles tout au long de l’année et il le communique à ses clients par des envois de masse de SMS comme celui ci par exemple : « Pour fêter le printemps on vous offre 2 gerberas pour chaque achat chez nous » ou alors si la dernière livraison de fleurs tropicales a été trop importante et menace de s’abîmer il envoie ce SMS « Chez XXXX les fleurs tropicales sont en promotion aujourd’hui ».
Il fait des campagnes par SMS pour annoncer les changements de saison et donc de type de fleurs. Les campagnes par SMS sont aussi précieuses pendant la période des mariages, à la Toussaint, pendant les fêtes de fin d’année et à la Saint Valentin bien sûr !


On ne s’improvise pas fleuriste, il faut faire des études pour le devenir : après le Brevet on passe un CAP ou un BEP en horticulture ou encore un CAP de fleuriste. On peut ensuite passer un Bac professionnel de fleuriste. Une longue période d’apprentissage est nécessaire pour commencer à exercer le métier de fleuriste.
Le fleuriste doit s’y connaître en Botanique, il doit savoir s’adapter aux saisons et à sa clientèle.
Le fleuriste travaille souvent seul, il choisit ses fleurs chez le grossiste en fonction du moment de l’année car c’est évident que le client ne demande pas le même bouquet en mai qu’à Noël.
Mais aimer et savoir choisir les fleurs ne suffit pas, il faut savoir les conserver et surtout il faut savoir gérer son affaire. Le fleuriste se doit d’être aimable pour conserver sa clientèle.
Mais ce n’est pas tout. Le bon gestionnaire doit se doubler d’un artiste capable d’être créatif pour se distinguer de ses concurrents, il doit aussi faire preuve d’un peu de diplomatie car il accompagne tous les événements importants de la vie d’une famille du baptême à l’enterrement.


Mais aujourd’hui le fleuriste travaille aussi dans un hôtel, il gère le rayon fleurs et jardins d’une grande surface, il travaille sur les marchés ou chez un pépiniériste. Les grandes enseignes ont très envie d’avaler le métier et elles mettent en danger les petits artisans fleuristes indépendants. En France Un fleuriste sur 5 est franchisé mais la majorité d’entre eux sont in dépendants et ce sont eux qui dominent le marché. Le métier de fleuriste emploie aujourd’hui 20 000 personnes. C’est un métier ou le chômage n’existe pas, il y a chaque année plus d’un millier de postes à pourvoir.
Une évolution est en cours ; les fleuristes devraient bientôt travailler avec des fleurs de saison achetées en circuit court, la tendance serait d’abandonner l’achat des fleurs venues de loin qui ont un fort bilan carbone..